En multipliant les accords migratoires, l'UE repousse ses frontières

Anna Mutelet, Libération, 7 February 2019 - Pour réduire l’immigration illégale à destination du continent, l’Union européenne n’hésite pas à recourir de façon croissante à des accords migratoires, qui impliquent une coopération avec des partenaires pas toujours fiables, et engendrent des perturbations dans les pays de transit. [...]
 
«Le simple fait que l’UE négocie avec des gouvernements autoritaires contribue à les renforcer. Dans une certaine mesure, elle leur confère une légitimité», estime Mark Akkerman, chercheur pour le think tank Transnational Institute, «engagé pour un monde juste, démocratique et durable». Dans un rapport réalisé pour l’institution, il pousse l’accusation encore plus loin: «La gestion des frontières a également renforcé les Forces de soutien rapide, constituées de combattants de la milice Janjawid, considérée comme responsables de violations de droits de l’homme au Darfour.» [...]